Mieux vous préparer aux affections hivernales

affections hivernales

Affections hivernales mieux comprendre pour mieux les combattre.


Pour combattre plus efficacement une infection bactérienne ou virale
, penser toujours :

1.  À  renforcer le terrain, ce qui renforce les défenses immunitaires propres à l’organisme.

2.  Puis associer plusieurs remèdes naturels, à base de plantes ou d’extraits de produits naturels.

Pour fortifier le terrain :

–       Soulager le système digestif. Durant quelques jours, manger léger, des aliments très digestes. Éviter les repas surchargés, lourds, les plats en sauces,. On peut même faire une diète liquide à base de bouillon, jus de légumes et fruits, soupes, tisanes ou extraits liquides de plantes amères et digestives.

–       En même temps, on pourra prendre de l’extrait de pépins de pamplemousse eu de propolis, 3 fois par jour. Pour assainir et renforcer. Si l’on est sujet à des ballonnements fréquents, des désordres intestinaux, associer des ferments intestinaux, matin et soir ou du charbon actif.

–       Combler les éventuelles carences, notamment vitaminiques, minérales et acides gras essentiels. Vitamines C D A , Fer Magnésium, Zinc, Oméga-3 et -6

A lire aussi sur Santé Mag : Le Corossol 100 fois plus fort pour tuer le cancer que la chimiothérapie !

Pour ce qui est des remèdes naturels, le choix est vaste

–   On choisira entre les extraits concentrés de plantes fraîches, les huiles essentielles qui sont souvent les plus puissantes mais à manier avec précautions, les extraits de propolis, l’extrait de pépins de pamplemousse.

Par exemple, pour une infection respiratoire au niveau de la gorge et bronchique, on pourra associer :

–       Un sirop aux plantes, ou des extraits de plantes fraîches –EPF-,  dans lequel on ajoute de l’extrait de pamplemousse, 20 à 30 gouttes par doses diluées.

–       On peut également ajouter dans chaque dose de sirop, 1 à 2 gouttes, jamais plus,  de  certaines huiles essentielles peu agressives sur les muqueuses, comme les H.E. de Tea Tree, de Ravintsara, de Thym linalol,

–       Et il est encore possible de prendre ou de mâcher un extrait de propolis de qualité.

Tous ces produits naturels sont parfaitement compatibles, associent leurs principes actifs pour une efficacité maximale. Les résultats positifs doivent alors être rapides.

Si le terrain n’est pas bon, il sera d’autant plus difficile de traiter correctement et surtout durablement l’infection, que ce soit en allopathie ou en remèdesnaturels. Plus le terrain organique et physiologique est sain, plus le traitement symptomatique avec les anti-infectieux naturels sera efficace et durable, évitant les rechutes !

Cela semble évident mais peu souvent pris en compte… Ce qui fait que l’on recourt trop aux antibiotiques, qui deviennent ou semblent devenir le seul recours.

Dans cet article

Laisser un commentaire